mezwej


orient-occident
Mezwej zad moultaka

résidence
Pierre Bibault, exploration de la guitare électrique

Jeudi 24 novembre 2016, première séance de travail

Installation du matériel. La guitare électrique demande un peu de préparation : ampli, effets, branchements, courant...
" Assez vite nous rentrons dans le vif du sujet : je lui présente la guitare elle-même. On est assez éloigné de la guitare classique pour laquelle il a déjà si merveilleusement écrit. Je montre à Zad les quelques possibilités techniques que l'instrument offre et les gestes que j'aime réaliser dessus. 
Deuxième étape, l'entrée dans la matière sonore : effets, pédales, réglages, looper, autant de matériaux sonores qui ouvrent des champs de possibles infinis. 
Zad prend la guitare. Dans ses mains c'est un tout nouvel univers qui s'organise. Il développe une multitude de sons, de modes de jeux. Celui qui me marque le plus sur l'instant est son inversion des mains qui donne à la guitare des sonorités mauresques que je n'aurais jamais pu soupçonner. L'instrument retrouve ses racines avant de se mouvoir dans le traitement sonore des effets. Le mot "inouï" retrouve son sens.
Nous explorons les gestes, nous explorons les sons. Zad semble conquis. Je le suis également.
Comment relier maintenant ce Geste instrumental et musical, à cet infini d'effets ? Comment donner corps à cette nouvelle oeuvre en reliant le matériau instrumental et Humain au matériau sonore transformé ? "

© 2016 mezwej Contact
© 2016 mezwej Contact