mezwej


orient-occident
Christophe Desjardins, alto

Pasted Graphic

L’altiste Christophe Desjardins s’est engagé avec constance et passion dans deux domaines complémentaires : la création – il est un interprète très recherché des compositeurs d’envergure internationale – et la diffusion du répertoire de son instrument auprès du plus large public.

Il a créé nombre d’œuvres en soliste, notamment des œuvres de Berio, Boulez, Boesmans, Jarrell, Fedele, Nunes, Manoury, Pesson, Levinas, Harvey, Stroppa, Pintscher, Widmann, Cresta, Sebastiani et Rihm.
Après avoir étudié l’alto au CNSM de Paris avec Serge Collot et Jean Dupouy, et à la Hochschule der Künste de Berlin avec Bruno Giuranna, il se produit en soliste avec des orchestres comme le Concertgebouw d’Amsterdam, les NDR, WDR et SWR Sinfonieorchester, l’Orchestre de la Fondation Toscanini, l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre Symphonique Portugais et bien d’autres ensembles et orchestres en Europe. Il collabore avec plusieurs ensembles vocaux en tant que soliste : Helsinki Chamber Choir, Les Cris de Paris, l’Ensemble Solistes XXI. D’abord alto solo au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles, il a ensuite été soliste de l’Ensemble InterContemporain pendant deux décennies.
Sa discographie reflète la singularité de son parcours. Les disques qu’il a conçus et enregistrés pour le label Aeon ont reçu les plus hautes récompenses : « Voix d’alto », consacré à Luciano Berio et Morton Feldman, a été récompensé par un Diapason d’or, un ffff de Télérama, un Choc du Monde de la Musique et le Grand Prix du Disque de l’Académie Charles Cros. Sa monographie Emmanuel Nunes et le double CD « Alto/Multiples » ont été unanimement salués par la critique.
Christophe Desjardins a créé en 2007 la monumentale Partita I de Philippe Manoury, pour alto et électronique en temps réel, qui utilise la technique de captation du geste, ouvrant une nouvelle ère dans le développement des musiques mixtes. L’œuvre a fait l’objet d’importantes tournées internationales et son enregistrement pour le label Kairos a reçu un Diapason d’or. Sa discographie inclut par ailleurs plus d’une trentaine de disques réalisés au sein de l’Ensemble Intercontemporain.
Maurizio Pollini fait appel a lui pour le cycle de musique de chambre Pollini Perspectives, accueilli dans les plus grandes salles à partir de l’été 2011. Par ailleurs il joue régulièrement avec Teodoro Anzellotti, accordéoniste, Daniel Ciampolini, percussionniste, Philippe Cassard et Wilhem Latchoumia, pianistes.
Pour faire découvrir et percevoir autrement la musique, il conçoit des spectacles pluridisciplinaires mêlant musique et poésie, danse, vidéo : Il était une fois l’alto, Alto/Multiples, Harold et son double, Chansons d’altiste, Caldo Disio.
Christophe Desjardins joue un alto de Francesco Goffriller, fait à Venise vers 1730. Il a été professeur à la Hochschule de Detmold et enseigne depuis la rentrée 2011 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon.

© 2016 mezwej Contact